Pêcheurs Phang Nga

Phang Nga

8-9 Avril 2011

Nous devant James Bond island
Nous devant James Bond island

De retour sur Phuket après 2h de traversée, le taxi à qui on avait demandé de nous amener devant l’office du tourisme nous a déposés devant un tour opérateur auquel il était probablement associé (les taxis touchent toujours des commissions pour amener des clients à des hôtels, boutiques, agences de voyages…). Après avoir décliné toutes les offres, nous avons cherché le terminal de bus et l’office de tourisme à pied en se faisant un petit restaurant sur la route. Là, petite frayeur puisqu’au moment de payer : Plus de sacoche ! C’est pas comme si on avait nos cartes de paiement, argent, passeport… dedans ! Cette précieuse sacoche était-elle sur l’île, dans le bateau, à la mer, dans le taxi ?! En vous passant les détails et le stress (non, pas tant que ça !), on a tout récupéré intact 2h après !

Après s’être fait mal conseillés par un chauffeur de taxi (qui nous expliquait qu’il n’y avait pas de bus l’après-midi pour qu’on prenne son taxi !), on n’avait plus le temps d’aller voir le temple Wat Phra Tong comme prévu, du coup nous sommes allés directement à Phang Nga.

Nous nous sommes retrouvés les 2 seuls touristes dans un vieux bus local, secoués pendant 2h30 au rythme de la musique Thaïlandaise (?). Arrivés à Phang Nga, on a réservé une visite en bateau de la baie de Phang Nga « tôt » le matin, c’est à dire 8h30! L’hotel envisagé s’est avéré « en reconstruction » (nous a-t-on dit…était-ce un plan pour garder quelques touristes dans un petit village qui a vraisemblablement du mal de remplir ses hotels en basse saison…), nous avons donc pris une chambre avec matelas en bois. Si si, ça existe ! D’ailleurs, on se demande encore qui a dit que les matelas durs étaient bon pour le dos ! Bref, le strict minimum : un lit, un néon pour tout éclairage, une salle de bain improvisée avec un lavabo, des toilettes sans chasse d’eau et un seau ! Ah oui, il y avait aussi un ventilateur en mode centre ville de bangkok sans les klaxons (ouf ! )

Le réveil a été un peu difficile et le déjeuner improvisé sur le trottoir en attendant Mr Kean (nom de l’organisateur de notre visite du matin). C’était parti en tuk tuk pour rejoindre la baie et embarquer dans un bateau « long tail » comme on vous en a déjà parlé… Mais là, le vrai, l’original, avec moteur hélice maintenue dans l’eau par le « capitaine » au bout d’un bras de 2-3 mètres de long. Nous étions seulement 4 touristes dans le bateau : super ! Le pilote/capitaine de l’embarcation n’était pas très loquace : l’anglais n’est pas le sport favori des Thaï même dans les secteurs touristiques !

Pêcheurs Phang Nga

Nous avons attaqué par une superbe ballade dans la mangrove, sur une rivière boueuse parfois aussi large qu’un lac, d’autre fois laissant à peine le bateau se frayer un passage…

Mangrove à Phang Nga

Et sans s’en rendre compte, la mangrove s’ouvre sur la mer et on s’est retrouvé au milieu de gigantesques bout de pierres comme tombés dans la mer… Nous voici dans la célèbre baie où James Bond a encore fait des miracles (l’un des films de James Bond a été tourné sur l’une des îles). Ca va sans dire que naviguer sur ces étendues d’eau parsemées d’îles tombant à pic dans l’eau et recouvertes de végétation est complètement magique…

James Bond island

Nous débarquerons sur la plage face à l’île de James Bond, où un marché de souvenirs nous attendait (et pas que nous puisqu’une horde de touristes tournaient sur la plage, se contorsionnant pour faire des photos surréalistes où ils tiennent l’île dans la main, etc.). Un (trop) rapide arrêt pour voir des peintures préhistoriques et une autre halte au village de pêcheurs devenu un véritable piège à touriste compléteront cette matinée.

Village de pêcheurs sur l'eau à Phang Nga

De retour sur la terre ferme, nous avons profité du début d’après midi pour aller rendre visite au bouddha couché de 32 mètres de long au temple du Su Wan Kuha, à quelques kilomètres, maintenu bien au frais dans une grotte et où les singes s’amusent des touristes qui se font un plaisir de leur distribuer des bananes !

Buddha couché à Su Wan Kuha

Le retour sur Phuket se fera dans un bus beaucoup plus confortable où les 2h30 de trajet seront réduites à quelques secondes…les paupières étaient très lourdes !! Nous serons accueillis par un superbe coucher de soleil sur le Big Buddha vu depuis notre hôtel à Phuket :

Big Buddha à Phuket

Article écrit depuis un hôtel de Bangkok.